Getting Started / Commencer

Hi and welcome to iNat! This guide will walk you through some of the main features of the site.

Obscured species locations and data sharing

This is a notice to the iNaturalist.ca community of planned changes to automatically obscured species to take place later this summer, and an opportunity for our community to provide expertise. The change will not apply to any observation that a user has manually chosen to obscure.

Please read below to understand how/why and which species will be obscured.

Until May 17th, you can provide your expertise on species that would be critical to remain obscured within Canada, by adding species and a rationale to the proposed list (see next sections below) or comment on species that are already there. After May 17th, the iNaturalist Canada Steering Committee will review the new list and comments and solicit additional feedback from provincial Conservation Data Centers. A final proposed list will be posted one month ahead of changes (anticipated later this summer) to allow time for members to update the geoprivacy of any of their observations, should they deem it necessary. The steps to find and update these observations will be provided at this time as well.

You can click here to see all the current observations within Canada that are currently automatically obscured. Note, there are many more species to which this currently applies, they just haven’t been recorded yet on iNaturalist.

To help out, here is a working list (sicentific names only) that shows what is currently obscured in iNat and if it will be updated to open or remain obscured.

There are a few important caveats on this working list:

1. The list is NOT final since it is based on the initial STPH list we had posted. It therefore does not include any additions people have made since.

2. It most likely contains some errors as this was generated by pulling and sorting data from a database and each record has not been checked individually.

3. There could be records missing due to human error or some elimination process from other work on this list and several versions over the months.

4. There are some inactive records on here that are being worked through.

5. There are some instances where information is missing because the taxon crosswalk from the original database to iNaturalist has not been fully finished.

6. Common names are not included. They weren’t part of the working document so the work to bring them in is not a simple process.

Why are species obscured

Certain species in Canada are at risk of disturbance, collection (ex. pet trade or valuable plants) or intentional harm from humans (like many unfortunate snakes) that would affect these species at a population level – we are calling these “Species Subject to Persecution or Harm” (STPH). This is more than people getting rid of garter snakes in their yard (but please don't do that either), rather situations that could affect local populations in a substantial way. These could be species with low populations to begin with (such as Spotted Owls), species collected for sale/trade (such as medicinal plants or certain turtles), species who's location could draw attention that would disturb the individual or habitat (ex. certain nesting birds and some salamanders), rare species that may be persecuted (ex. certain snakes like the Massasauga, or Ratsnakes).

To keep these species safe, their actual locations are automatically obscured, meaning that the mapped coordinates are shown as a random point within a 0.2 by 0.2 degree area that contains the true coordinates, which works out to about 22 kilometres by 15 km in the south of Canada to about 22 km by 10 km in the mid territories.

Which species are obscured:

When iNaturalist Canada was created in 2015, all species deemed vulnerable, imperilled or critically imperiled by NatureServe Canada were automatically obscured by iNaturalist Canada. NatureServe Canada is a non government organization that functions as a network of provincial and territorial Conservation Data Centres (CDCs) to develop, manage and distribute authoritative information critical to the conservation of Canada’s biodiversity.

Despite having this status, not all species that are vulnerable, imperilled or even critically imperilled are further at risk if their locations are known. In fact, for many of these, knowing their locations helps to conserve them.

iNaturalist Canada’s Steering Committee, is taking steps to reduce the list to only the species that are truly subject to persecution and harm.

This list will be periodically reviewed and should any other bulk updates occur (as opposed to single species change made by site curators), iNaturalist Canada will provide advance notice with ample time for users to make changes to their observations if they see fit.

With the iNaturalist Network being a global network, an international system was put in place to safeguard species throughout the world, which goes beyond the control of iNaturalist Canada. As such, species coordinates are typically obscured for those that are "NEAR THREATENED" or worse according to the IUCN Red List, with some exceptions. The exceptions being that site curators (volunteers that help keep our taxonomic data up to date) can un-obscure species provided an appropriate rationale is given.

If you would like to suggest a change to the STPH list, please do so directly in this online spreadsheet, following the directions found at the top of the spreadsheet.

.

One more way locations can be obscured

Users can specify how the location of each observation is displayed. The default is for observations to be “open” or “public”, but people may choose, for example, to obscure observations taken at their home or a favourite fishing spot they don’t want to disclose. When recording an observation, the Geoprivacy (sometimes called “Location visibility”) can be set to:

Note: For projects that you have joined and granted permission, project curators/admin may be able to see your private or obscured coordinates, so if you are concerned about who has access to the coordinates you should be sure you trust these curators. This functionality has now been introduced for “Collection” projects as well as “Traditional” projects.

Obscured Data Sharing

The iNaturalist Canada Steering Committee member organizations are provided access to the accurate location of species that are automatically obscured (those that are subject to persecution and harm as talked about above). They are also provided access to the accurate location of observations which the user has specified as obscured or private if the user is affiliated with iNaturalist Canada; this facilitates the use of iNaturalist data for research, conservation, and management.

By affiliating with iNaturalist Canada, your observations become more valuable to local conservation efforts. You can choose to affiliate your account with iNaturalist Canada (or check to see if you are already) in your account settings.

iNaturalist Canada 's steering committee includes NatureServe Canada, which enables the Canadian occurrence data to be incorporated into secure, provincial-level systems managed by Conservation Data Centers (CDCs). These systems are used when assessments are carried out (twice per year) to determine the at-risk status of species; determining habitat of threatened and endangered species, and; at times consulted to screen for vulnerable species prior to development impacts. CDCs or the iNaturalist.ca steering committee may provide a subset of the data (which may include data from iNaturalist) to organizations or individuals who have demonstrated a need for such data (ex. for conservation research, screening for at risk species prior to development or species status assessments), and have signed a data license agreement, data confidentiality agreement, and/or have undertaken provincially accredited data sensitivity training.

Here are some examples where sharing this data has been extremely valuable for conservation:

Delineating Key Biodiversity Areas

“One way to protect nature is through improved management of areas that are critical to the maintenance of biodiversity and sustaining wildlife populations. Through the International Union for the Conservation of Nature (IUCN) Taskforce on Biodiversity and Protected Areas, countries and conservation organizations have come together to create a new system for identifying such areas.

The result is the concept of Key Biodiversity Areas (KBAs), areas that have characteristics that make them important for sustaining wildlife and biodiversity in general.”

Ours to Save

Is a report led by the Nature Conservancy of Canada highlighting more than 300 species that are uniquely found in Canada and nowhere else in the world. The report highlights our fortune to have these distinctively Canadian species, but also our profound responsibility to protect them.

Sharing this information is not something iNaturalist Canada takes lightly

It is critical that this restricted data be managed responsibly to ensure the trust and ongoing participation of iNaturalist citizen scientists and the protection of species that are subject to persecution and harm and maintain the trust and ongoing participation of iNaturalist citizen scientists. In order to access this information, the recipient must adhere to strict guidelines including, but not limited to:

  • Providing and adhere to a detailed project description outlining the need for such information
  • Maintaining the security and confidentiality of all Data and Information, including secure storage of the Data and Information
  • Reports or other works that the Recipient prepares using the Data and Information shall not display or make known the secure Data and Information
  • Shall not share any iNaturalist.ca Canada Restricted Data with co-workers or clients
  • Destroy all copies of the iNaturalist.ca Canada Restricted Data once the project described has been completed

Organisms

This article describes:

What are Organisms

Organisms are different kinds of living things. You’re already familiar with the names of many organisms like humans, bald eagles, birds, snakes, mammals, and plants.

The Tree of Life describes how all organisms are related. Organisms can all be thought of as positions on the tree. Some are really groupings, like Ladybeetles, and refer to entire branches. Others, like Seven Spotted Ladybeetle, refer to individual leaves on the Tree. This means that an observation can correctly be identified as one of several organisms. For example, a beetle might be identified as a Ladybeetle or a Seven Spotted Ladybeetle. Both could be correct with Ladybeetle as a coarser identification than Seven Spotted Ladybeetle.

We’ve bookmarked ten positions on the Tree of Life with icons and colors so you can find them easily. These are good places to start exploring finer branches and leaves.

Identifying Observations

This article describes:

How Identifications Work

Is it a record of a fox, or a bald eagle, or a snail? On iNaturalist, you can weigh in by adding identifications to observations.

Each identification helps confirm or improve the community's opinion on the organism that the observation represents. We call this link between an observation and the organism it relates to the Main Identification. If the Main Identification is precise enough and has community support, an observation can become a Research quality record of that organism at a location and time.

The community can confirm (agree with) the Main Identification, suggest a different identification or suggest a more specific identification. In the example above, the initial identification was insect. A member of the iNaturalist community can then suggest the more specific identification of Ladybird Beetles and another member may suggest the precise species of seven-spotted ladybird. At this point the Main Identification remains at the more broad level of ladybird beetle because two out of three members agree that it is in the ladybird beetle family. Once the more precise identification of seven-spotted ladybird is confirmed by someone else on iNaturalist, that will become the Main Identification.

How to Confirm an Identification

On iNaturalist, your identifications will either confirm the Main Identification of an observation or improve it. Let's walk through how to identify an observation.

Start by heading to the Observations page by clicking 'Observations' in the main menu.

  • You can browse photos or type a species name in the species filter

  • Find an observation you would like to help identify and click on it.

  • If you agree with the identification that is already there, click on "agree" beside the person's name and identification.

  • If you would like to suggest another identification, click on the "Add an identification" tab towards the bottom of the page

  • Start typing the species name in the field that appears and select the appropriate species.

  • Add remarks to accompany your observation if desired. Usually, these remarks are used help justify your identification.

  • If the observation looks like it's captive (e.g. a Hippo in a zoo) check the 'Organism appears captive / cultivated' box.
  • Clicking Save will add your identification. It will also automatically subscribe you to the observation so you'll be notified about any other comments or identifications on this observation. It will also automatically mark that you've reviewed this observation. Note that you can uncheck these after you've added your identification if you want, or you can manually check them without adding an identification.

A Few Caveats about Making Identifications

1. Placeholder text

Sometimes observers enter some text in the 'What did you see' search field but stop short of selecting the organism needed to create an identification. This text is displayed as 'placeholder' text next to the Unknown label. Sometimes this placeholder text is useful for determining the identification that the observer intended to create.

2. Opting out of community identifications

Some observers have opted out of community identifications either entirely or on a case by case basis. This means that the Main Identification will always reflect the observer's identification, even if it departs from the community's opinion. Note that observations can't become Research quality without a Main Identification with community support.

3. Implied disagreements

Be aware that the chronology of identifications matters. If you add an identification of insects and someone else later adds an identification of Seven-spotted Ladybird, your earlier identification isn't considered a disagreement with the subsequent finer identification. However, if someone adds an identification of Seven-spotted Ladybird first, and you later add a coarser identification of Insects, this implies that you disagree with earlier finer identification (e.g. "I'm not sure what kind of insect this is but I don't think that it's a Seven-spotted Ladybird"). Only add coarser IDs after finer IDs have been made if you intend to express your disagreement with the finer IDs.

If you rather simply want to express something like "I can't speak to your species level identification of Seven-spotted Ladybird but I do support that this is an Insect", its better to express that in a comment.



Click here for more tips to become a better identifier

Places

This article describes:

Creating places

Start by clicking on Places in the top menu



Then click Add a new place



  • Click Manually create a new place
  • Enter the name of your place
  • To be able for us to find your project on iNat.ca, make sure you add "Canada" or your province as the parent parent
  • Draw the boundary of your place manually...
  • ...Or upload the boundary as a KML file (a KMZ file will not work!) - this can be easily created with Google Earth
  • Select the place type, use type open space for parks
  • Save your place

Exploring Observations

This article describes:

Exploring Observations on the Web

With iNaturalist, you can explore millions of wildlife observations shared by naturalists from around the world. This tutorial will show you how.

Start by visiting iNaturalist.org and click Observations from the top menu.

At a glance

When you first visit the Observations page here are the first things to notice



Observations page structure

At the top of the page are filters that we will use to narrow down this set of observations in the Adding filters section below. But first, let’s explain how the rest of the Observations page is structured. The page summarizes observations matching your filters as four separate counts

Each of these counts activates a tab which provides more information about what’s driving them. Let’s start with the Observations tab which is active by default.

Observations tab

The Observations tab displays every observation matching your filters on a map



As you zoom and pan around the map, you will see dense concentrations of observations in places like North America and New Zealand. If you zoom in far enough, the gray markers will be replaced with markers with different colors and shapes reflecting the taxonomic category, quality and geoprivacy of the observation described in the .

You’ll also notice the and buttons which can be used to add location filters. We’ll describe how these work in the Adding filters section below.

Species tab

Activating the Species tab summarizes the observations matching your filters as the distinct set of species that they represent. The most frequently observed species are displayed first. You can click through to learn more about these species.



Identifiers and Observers tabs

The Identifiers tab summarizes the observations matching your filters by the people who helped identify them. These identifiers are ranked by the number of identifications they’ve added.



Similarly, the Observers tab summarizes observations by the people who observed them. Observers are ranked both by the number of observations and the number of species they represent.



You can click on people to learn more about them and message or follow them. Connecting with top identifiers and observers is a great way to learn more about observations that interest you.

Adding filters

The two main ways to filter observations are by Species and by Location.



To filter by species, start writing the species name or the group you would like to search for, then click on one of the options that appear in the dropdown list.

To add a filter based on location, start typing an address, a town or a province and select one of the choices that appear. You will notice that “The World” has been replaced with the location that you have selected and an orange bounding box appears around your area.

You can also generate a bounding box manually from the position of the map by clicking the button mentioned earlier. Try clicking the button to position the map on your current location and then click to see observations near you.

You can also use the button mentioned earlier to view and select nearby places. These places are separated into a Standard set maintained by iNaturalist and a Community Curated set added by the iNaturalist community.

Other filters and Exporting observations

In the Other filters menu, there are many more filters to choose from. For example, you can search by date or filter only research grade or threatened species observations.



Posting Observations

This article describes:

What Are Observations?

An observation records an encounter with an individual organism at a particular time and location. This includes encounters with signs of organisms like tracks, nests, or things that just died. When you make an observation, you’ll record:



Your observations don’t need to include all of these parts, but they do in order to become research quality observations for science. Remember, you should make separate observations for each separate critter you encounter. If you observed something not wild, like a lion in the zoo, make sure to mark it as captive/cultivated to prevent it from becoming research quality.

How to Make an Observation with your iPhone

  • Tap observe


  • Add one or more photos as evidence

  • Enter what you saw or leave this blank

  • When you saw it should be added automatically

  • Where you saw it should be added automatically, if not check Privacy in the Settings app

  • Save your observation

  • Upload to share with the community. This should happen automatically, if not tap the button. You can turn off autoupload from the app settings from the Me tab.
  • Check back for activity on your observation from the community

How to Make an Observation with your Android

  • Tap the observe button from the My Observations tab


  • Add one or more photos as evidence

  • Enter what you saw or leave this blank

  • When you saw it should be added automatically

  • Where you saw it should be added automatically, if not check Privacy in the Settings app

  • Save your observation

  • Sync to share with the community. This should happen automatically, if not tap the button. You can turn off autoupload from the Settings tab.
  • Check back for activity on your observation from the community

Make an observation from the Web


  • Start by tapping Add from the dropdown in the top menu.

Open up the folder on your computer containing the photos you want to add. Click on a single photo (or CTRL click on several photos) to select the one(s) you want to add. Drag and drop the selected photos to anywhere in the gray area of the iNaturalist.ca screen. Each photo will create an 'observation card' that you can edit before submitting.

OR click on the blue “Choose Photos” button to browse to a folder on your computer containing your photos. You can select multiple photos at a time.

You can also use the 'Add' button in the upper left to create observation cards without photos or the 'More Import options' menu to upload a CSV or import from external sites.



  • Type a name for what you saw and choose from one of the choices. If you can’t find what you’re looking for, leave it blank or use some placeholder text. If you entered a scientific name that's not recognized, click ‘Search external name providers’ to first import the organism from elsewhere. Use the sidebar to let us know if the organism you observed was captive or cultivated.
  • Use the calendar to enter when you observed the organism
  • Type in an address and click ‘Search’ in order to calculate coordinates and an accuracy circle describing where you were. You'll probably also need to zoom into the map and manually adjust the marker position and accuracy circle size.
  • Submit your observation


  • Check back for updates on your observations by the community


Bonjour et bienvenue au iNaturalist.ca! Ce guide vous montrera certaines éléments principaux du site.

Espèces masquées et partage de données

La présente vise à informer la communauté d’iNaturalist.ca de changements prévus vers la fin d'été, pour les espèces automatiquement masquées et une opportunité pour notre communauté de fournir votre expertise. Ces changements ne s’appliqueront pas aux observations masquées manuellement par l’utilisateur.

Veuillez poursuivre la lecture pour connaître les espèces qui seront masquées, pourquoi elles seront masquées et comment.

Jusqu'au 17 mai, vous pouvez fournir votre expertise sur les espèces qui doivent rester masquées au Canada, en ajoutant des espèces et une justification à la liste proposée ou faire des commentaires sur les espèces qui sont déjà sur la liste.

Vous pouvez cliquer ici pour voir toutes les observations au Canada qui sont actuellement masquées automatiquement. Notez qu'il y a beaucoup plus d'espèces, elles n'ont tout simplement pas encore été observées/enregistrées sur iNaturalist.

Pourquoi certaines espèces seront-elles masquées?

Certaines espèces du Canada sont à risque d’être perturbées, recueillies (pour le commerce d’animaux ou de plantes rares, par exemple) ou blessées intentionnellement par des humains (comme c’est le cas de nombreux serpents). Ces espèces sont catégorisées comme espèces « Liste des espèces sujettes aux perturbations, collectes et braconnage » (SPCB).

Afin de veiller à la sécurité de ces espèces, leur emplacement réel est automatiquement masqué, ce qui signifie que leurs coordonnées sont affichées comme un point au hasard dans un rayon de 0,2 par 0,2 degré des coordonnées réelles, ce qui correspond à 22 km par 15 km dans le sud du Canada et par 22 km par 10 km dans le centre des territoires.

Espèces qui seront masquées

Lorsqu’iNaturalist Canada fut créé en 2015, toutes les espèces considérées comme vulnérables, en péril ou gravement en péril par NatureServe Canada étaient automatiquement masquées par iNaturalist Canada. NatureServe Canada est un organisme non gouvernemental qui fonctionne comme un réseau de centres de données sur la conservation (CDC) provinciaux et territoriaux ayant le mandat de créer, gérer et distribuer de l’information fiable essentielle à la conservation de la biodiversité canadienne.

En dépit de leur statut, ce ne sont pas toutes les espèces vulnérables, en péril ou gravement en péril qui seront davantage menacées si leur emplacement est connu. Au contraire, le fait de connaître l’emplacement exact de certaines de ces espèces peut contribuer à leur conservation.

Le Comité directeur d’iNaturalist Canada adopte des mesures pour faire en sorte que la liste comprenne uniquement les espèces qui sont réellement menacées de persécution et d’atteintes graves .

En plus de tenir compte des conseils experts de chacun des CDC, nous avons entrepris un examen de toutes les espèces menacées ou en voie de disparition selon le Comité sur la situation des espèces en péril au Canada. Toute espèce dont la désignation (c.-à-d. pourquoi elle est menacée) inclut une forme quelconque de persécution ou d’atteinte (p. ex., braconnage, récolte, collecte, persécution) est également ajoutée à la liste des espèces SPCB.

La liste sera examinée périodiquement et, si d’autres changements importants ont lieu (plutôt qu’un changement à une seule espèce par les responsables de l’organisation du site), iNaturalist Canada fournira un préavis qui permettra aux utilisateurs d’apporter les changements nécessaires à leurs observations au besoin.

Puisque le réseau d’iNaturalist est un réseau mondial, un système international a été mis en place pour sauvegarder les espèces partout sur la planète. Ces mesures sont hors du contrôle d’iNaturalist Canada. Conséquemment, les coordonnées des espèces « QUASI-MENACÉES » ou davantage menacées selon la liste rouge de l’UICN sont automatiquement masquées, sauf exception. Les exceptions permettent aux responsables de l’organisation du site (des bénévoles qui travaillent à mettre à jour les données taxonomiques) de démasquer une espèce pourvu qu’une raison appropriée soit fournie.

Si vous souhaitez suggérer une modification de la liste SPCB, veuillez le faire directement dans cette feuille de calcul en ligne, en suivant les instructions figurant en haut de la feuille de calcul. Si vous souhaitez suggérer une modification de la liste SPCB, veuillez le faire directement dans cette feuille de calcul en ligne, en suivant les instructions figurant en haut de la feuille de calcul.

.

Façon additionnelle de masquer l’endroit

Les utilisateurs peuvent préciser la façon dont les endroits où ont eu lieu leurs observations sont affichés. Les observations sont « ouvertes » ou « publiques » par défaut, mais les utilisateurs peuvent choisir, par exemple, de masquer les observations qui ont lieu à leur domicile ou à leur coin de pêche préféré. Lorsqu’un utilisateur enregistre une observation, il a la possibilité de fixer la géoconfidentialité (parfois appelée « visibilité de l’endroit ») comme suit :

Note: Les administrateurs et responsables de l’organisation des projets « traditionnels » auxquels vous vous êtes joints et pour lesquels vous avez accordé des permissions pourraient être en mesure de voir vos coordonnées privées ou masquées. Assurez-vous d’avoir confiance dans les responsables de l’organisation.

Partage de données masquées

Les organismes membres du Comité directeur d’iNaturalist Canada ont accès à l’endroit exact des espèces automatiquement masquées (les espèces menacées de persécution et d’atteintes susmentionnées). Ils ont aussi accès à l’endroit exact où se trouve une espèce masquée ou indiquée comme privée par l’utilisateur, pourvu que l’utilisateur soit affilié à iNaturalist Canada. Cette mesure est mise en place pour faciliter l’accès aux données d’iNaturalist Canada à des fins de recherche, de gestion et de conservation.

En vous affiliant à iNaturalist Canada, vos observations augmentent en valeur à des fins de conservation locale. Vous pouvez choisir d’affilier votre compte à iNaturalist Canada (ou vérifier si vous l’êtes déjà) dans vos paramètres de compte.

Le Comité directeur d’iNaturalist Canada comprend des membres de NatureServe Canada qui font en sorte que les données canadiennes soient incorporées dans des systèmes sécurisés provinciaux gérés par des centres de données sur la conservation (CDC). Ces systèmes sont utilisés durant des évaluations semestrielles pour déterminer le statut des espèces en péril, l’état des habitats des espèces menacées ou en voie de disparition et, parfois, pour repérer les espèces vulnérables avant un projet d’exploitation.

Le Comité directeur d’iNaturalist Canada comprend des membres de NatureServe Canada qui font en sorte que les données canadiennes soient incorporées dans des systèmes sécurisés provinciaux gérés par des centres de données sur la conservation (CDC). Ces systèmes sont utilisés durant des évaluations semestrielles pour déterminer le statut des espèces en péril, l’état des habitats des espèces menacées ou en voie de disparition et, parfois, pour repérer les espèces vulnérables avant un projet d’exploitation.

Voici quelques exemples qui illustrent comment l’échange de ces données a été extrêmement utile à la conservation:

Voici quelques exemples qui illustrent comment l’échange de ces données a été extrêmement utile à la conservation:

“L’une des manières de protéger la nature est d’améliorer la gestion de régions essentielles au maintien de la biodiversité et de la population faunique. Par l’entremise du Groupe de travail conjoint sur la biodiversité et les aires protégées de l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN), des pays et des organismes de conservation se sont réunis pour créer un nouveau système afin d’identifier de telles régions..

Le concept qui en résulte est celui de zones clés pour la biodiversité (KBA), soit des zones qui présentent des caractéristiques qui les rendent importantes au maintien de la faune et de la biodiversité en général. ”

À nous de les protéger

À nous de les protéger est un rapport de Conservation de la nature Canada qui met en vedette plus de 300 espèces uniques au Canada. Le rapport souligne notre chance d’avoir ces espèces distinctes au Canada, mais aussi notre importante responsabilité envers leur protection

iNaturalist Canada ne prend pas à la légère le partage de ces données

Il est essentiel de gérer ces données retreintes de façon responsable afin de maintenir la confiance et la participation des scientifiques citoyens d’iNaturalist et d’assurer la protection des espèces menacées de persécution et d’atteintes. Afin d’accéder à cette information, l’utilisateur doit respecter de strictes lignes directrices, dont :

  • Fournir une description du projet avec les raisons pour lesquelles il est nécessaire d’avoir accès aux données et adhérer au projet décrit.
  • Veiller à la sécurité et confidentialité de toutes les données, ce qui comprend sauvegarder et entreposer les données dans un endroit sécurisé.
  • Ne pas divulguer des données sécurisées dans les rapports ou autres documents.
  • Ne pas partager les données restreintes d’iNaturalist.ca Canada avec des collègues de travail ou des clients.
  • Détruire toutes les copies des données restreintes d’iNaturalist.ca Canada une fois le projet terminé.

Organismes

Cet article décrit:

Qu'est-ce que c'est un organisme

Les organismes sont différents types d'êtres vivants. Vous connaissez déjà les noms de nombreux organismes comme les humains, le pygargue à tête blanche, les oiseaux, les serpents, les mammifères, et les plantes.

L'Arbre de la vie décrit comment tous les organismes sont liés. Les organismes peuvent tous être considérés comme des positions sur l'Arbre. Certains sont vraiment des groupements, comme les Coccinelles, et se réfèrent à des branches entières. D'autres, comme la coccinelle à sept points, se réfèrent à des feuilles individuelles sur l'arbre. Cela signifie qu'une observation peut être correctement identifiée comme l'un des nombreux organismes. Par exemple, un coléoptère pourrait être identifié comme une coccinelle ou une coccinelle à sept points. Les deux pourraient être corrects avec coccinelle comme une identification plus générale que coccinelle à sept points.

Nous avone indiquée dix positions avec des icônes et des couleurs afin que vous puissiez les trouver facilement. Ce sont de bons endroits pour commencer à explorer des branches et des feuilles plus fines.

l'Identification des Observations

Cet article décrit:

Le processus d’identification

Chaque identification contribue à confirmer ou à améliorer l’opinion de la communauté sur la question de savoir à quel taxon correspond l’organisme observé. Nous appelons « identification principale » ce lien entre une observation et l'organisme auquel il se rapporte. Si l’identification principale est suffisamment précise et qu’elle est corroborée par la communauté, une observation peut alors devenir un document de calibre « recherche » se rapportant à cet organisme à un moment et à un endroit donnés.

La communauté peut confirmer (accepter) l'Identification Principale, suggérer une identification différente ou suggérer une identification plus spécifique. Dans l'exemple illustré, l'identification initiale était « insecte». Un membre de la communauté iNaturalist peut ensuite suggérer une identification plus spécifique de coccinelle et un autre membre peut proposer l'espèce précise de coccinelle à sept pointes. À ce moment, l'Identification Principale est du niveau plus général de coccinelle parce que deux membres sur trois conviennent que c'est dans la famille des coccinelles. Une fois que l'identification plus précise de la coccinelle à sept pointes est confirmée par quelqu'un d'autre sur iNaturalist, cela deviendra l'Identification Principale.

Comment confirmer une identification

Sur iNaturalist, vos identifications vont confirmer l'identification principale ou l'ameliorer. Voici les etapes pour identifier une observation.

Commencez par vous rendre sur la page des Observations en cliquant sur « Observations » dans le menu principal.

  • Vous pouvez parcourir les photos ou bien écrire un nom dans le filtre d’espèce.

  • Trouvez une observation que vous voudriez contribuer à identifier et cliquez dessus.

  • Si vous êtes d’accord avec l’identification suggérée par quelqu’un d’autre, vous pouvez cliquer sur le bouton « Accepter » à côté du nom de cette personne et de l’identification qu’elle a faite.

  • Si vous souhaitez suggérer une identification différente, cliquez sur l’onglet « Ajouter une identification » au bas de la page.

  • Commencez à écrire le nom de l’espèce dans le champ prévu à cet effet et sélectionnez le nom approprié.

  • Si vous le souhaitez, vous pouvez accompagnez votre observation de remarques. Habituellement, il s’agit de remarques qui servent à justifier votre identification.

  • Si l’observation semble montrer un organisme en captivité (par exemple un hippopotame dans un zoo), cochez la case « en captivité / cultivé ».
  • Votre identification sera ajoutée lorsque vous cliquerez sur le bouton « Enregistrer ». Vous serez alors automatiquement avisé(e) de tout autre commentaire ou de toute autre identification dont cette observation fera l’objet. Le système enregistrera également automatiquement que vous avez examiné cette observation. Notons que vous pouvez changer ces paramètres après avoir ajouté votre identification si vous le souhaitez, comme vous pouvez les choisir manuellement sans ajouter d’identification.

Quelques remarques au sujet du processus d’identification

1. Élément descriptif temporaire

Il arrive que des observateurs écrivent quelque chose dans le champ « Qu’avez-vous vu? », mais qu’ils ne sélectionnent aucun organisme et ne créent donc aucune identification. Ce que ces observateurs ont écrit s’affiche alors dans un premier temps à côté de la mention « Inconnu ». Dans certains cas, ce que ces utilisateurs ont écrit est utile pour savoir quelle identification ils voulaient créer.

2. Observations non soumises aux identifications de la communauté

Certains observateurs ont choisi de ne pas soumettre une observation ou l’ensemble de leurs observations aux identifications de la communauté. Dans ces cas, l’identification principale correspondra toujours à l’identification que l’observateur a faite, même si elle diffère de l’opinion de la communauté. Il est à noter que les observations ne pourront être considérées de calibre recherche si elles n’ont pas une identification principale corroborée par la communauté.

3. Désaccords implicites

Nous souhaitons attirer votre attention sur le fait que la chronologie des identifications doit être prise en compte. Si vous ajoutez une identification d’« insecte » et que quelqu’un d’autre y ajoute par la suite une identification de « coccinelle à sept points », votre identification préalable n’est pas considérée comme un désaccord par rapport à l’identification plus précise qui a été faite par la suite. Si, cependant, quelqu’un ajoute d’abord une identification de « coccinelle à sept points » et que vous y ajoutez plus tard une identification moins précise d’« insecte », cela implique que vous êtes en désaccord avec l’identification plus précise qui avait été faite avant (votre position pourrait être par exemple : « Je ne sais pas exactement de quel type d’insectes il s’agit, mais je ne crois pas qu’il s’agisse d’une coccinelle à sept points »). Vous ne devez ajouter des identifications moins précises que celles qui ont déjà été faites que si vous souhaitez exprimer votre désaccord avec les identifications plus précises.

Si vous souhaitez plutôt simplement exprimer quelque chose comme : « Je ne sais pas si vous avez raison de dire qu’il s’agit d’une coccinelle à sept points, mais je suis d’accord pour dire qu’il s’agit d’un insecte », il est préférable de le faire sous forme de commentaire.



Lieux

Cet article décrit:

Création de lieux

Commencez par cliquer sur « Lieux » dans le menu du haut.



Cliquez ensuite sur « Ajouter un nouveau lieu ».



  • Cliquez sur « Créer manuellement un nouveau lieu ».
  • Saisissez le nom de votre lieu.
  • Pour vous assurer qu’on pourra trouver votre lieu sur iNaturalist.ca, cliquez sur « Parent », puis écrivez « Canada » ou le nom de la province dans laquelle il se trouve
  • Tracez manuellement le périmètre de votre lieu...
  • ... ou bien téléversez son périmètre sous forme de fichier KML. Il est facile de créer des fichiers KML dans Google Earth – les fichiers KMZ ne fonctionneront pas.
  • Sélectionnez le type de lieu.
  • Enregistrez votre lieu.

Explorer les observations

Cet article décrit comment:

Explorer les observations sur le Web

Avec iNaturalist, vous pouvez explorer des millions d’observations fauniques et floristiques publiées par des naturalistes des quatre coins du monde. Ce tutoriel vous montrera comment.

Commencez par visiter iNaturalist.ca et cliquer sur Observations dans le menu en haut de la page.

Aperçu

Lors de votre première visite sur la page des Observations, voici les premiers éléments à remarquer.



Structure de la page des observations

En haut de la page, il y a des filtres que nous utiliserons pour circonscrire cet ensemble d’observations dans la section Ajouter des filtres ci-dessous. Expliquons cependant en premier lieu la structure du reste de la page des observations. La page donne une vue d’ensemble des observations qui correspondent à vos filtres au moyen de quatre comptes :

Chacun de ces comptes active un onglet qui présente davantage de renseignements sur ce qui est dénombré. Commençons par l’onglet Observations, qui est activé par défaut.

L’onglet Observations

L’onglet Observations présente sur une carte l’ensemble des observations qui correspondent à vos filtres.



En parcourant la carte et en modifiant son échelle d’affichage, vous verrez des concentrations denses à différents endroits, par exemple en Amérique du Nord et en Nouvelle-Zélande. Si vous agrandissez suffisamment la carte, les marques grises seront remplacées par des marques de couleurs et de formes différentes correspondant à la catégorie taxonomique, à la qualité et à la géoconfidentialité de l’observation, selon les indications données dans la .

Vous remarquerez également les boutons et « qui peuvent être utilisés pour ajouter des filtres géographiques. Nous décrirons leur fonctionnement dans la section « Ajouter des filtres » ci-dessous.

L’onglet Espèces

L’activation de l’onglet Espèces présente l’ensemble des espèces qui ont fait l’objet d’observations correspondant à vos filtres. Les espèces les plus fréquemment observées apparaissent en tête de liste. Un simple clic vous permettra de vous renseigner davantage sur ces espèces.



Les onglets Identificateurs et Observateurs

L’onglet Identificateurs présente la liste des gens qui ont contribué à l’identification des observations correspondant à vos filtres. Ces identificateurs sont ordonnés en fonction du nombre d’identifications qu’ils ont ajoutées.



De manière semblable, l’onglet des observateurs présente la liste de personnes qui ont fait les observations. La liste est ordonnée selon le nombre d’observations réalisées par ces observateurs ou selon le nombre d’espèces correspondant.



Vous pouvez cliquer sur les observateurs et les identificateurs pour vous renseigner sur eux et leur envoyer des messages ou les suivre. Pour vous renseigner davantage sur des observations qui vous intéressent, un bon moyen consiste à entrer en rapport avec des identificateurs et des observateurs de premier plan.

Ajouter des filtres

Il y a deux moyens principaux de filtration des observations : par espèce et par emplacement.



Pour filtrer par espèce, commencez à écrire le nom de l'espèce ou le groupe que vous souhaitez rechercher, puis cliquez sur l'une des options qui apparaissent.



Pour ajouter un filtre d’emplacement, commencez à écrire une adresse, le nom d’une ville ou le nom d’une province dans le filtre d’emplacement et sélectionnez l’un des choix qui apparaissent. Vous remarquerez que « Le monde » sera remplacé par l’emplacement que vous avez sélectionné et qu’un périmètre orange est affiché. Vous pouvez également définir un périmètre manuellement à partir de la position de la carte en cliquant sur le bouton .

Si vouz cliquez le bouton la carte serra centrée sur votre position actuelle. Ensuite, vous pouvez cliquer pour affichier les observations dans votre coin.

Vous pouvez aussi utiliser le bouton mentionné précédemment pour consulter une liste de noms de lieux rapprochés que vous pourrez sélectionner. Il y a d’une part un ensemble de noms de lieux standard établi par iNaturalist et d’autre part un ensemble de noms de lieux issu de la communauté iNaturalist.

Utiliser d’autres filtres et exporter des observations

Dans le menu « Filtres », vous pouvez faire votre choix parmi beaucoup d’autres filtres. Vous pouvez par exemple faire une recherche en fonction d’une date ou encore filtrer les résultats de manière à obtenir seulement des observations de calibre « recherche » ou seulement des observations d’espèces menacées.



Enregistrer les observations

Cet article décrit:

En quoi consistent les observations?

Une observation enregistre une rencontre avec un organisme individuel à un moment et dans un lieu donnés. Il peut aussi s’agir de rencontres de signes correspondant à des organismes (par exemple des pistes ou des nids) ou de rencontres d’organismes qui viennent de mourir. Lorsque vous faites une observation, vous indiquerez ce qui suit :



Il n’est pas nécessaire que vos observations comprennent toutes ces parties, mais cela est nécessaire pour qu’elles puissent être comptées comme des observations de qualité suffisante pour la recherche scientifique. N’oubliez pas qu’il faut faire une observation distincte pour chaque organisme distinct que vous rencontrez.

Comment faire une observation avec votre iPhone

  • Appuyez sur Observer.


  • Ajoutez une photo ou plusieurs photos attestant votre observation.

  • Indiquez ce que vous avez vu ou bien laissez ce champ vide.

  • Le moment de l’observation devrait s’ajouter automatiquement.

  • Le lieu de l’observation devrait s’ajouter automatiquement. Sinon, examinez les paramètres de confidentialité de l’application de configuration.

  • Enregistrez votre observation.

  • Téléversez-la pour la présenter à la communauté. Cela devrait se faire automatiquement; dans le cas contraire, appuyez sur le bouton. Vous pouvez désactiver le téléversement automatique dans la page des Paramètres de l’application, que vous trouverez à partir de l’onglet Moi.
  • Revenez jeter un coup d’œil plus tard pour voir l’activité de la communauté au sujet de votre observation.

Comment faire une observation avec Android

  • Appuyez sur le bouton Observer à partir de l’onglet Mes observations.


  • Ajoutez une photo ou plusieurs photos attestant votre observation.

  • Indiquez ce que vous avez vu ou bien laissez ce champ vide.

  • Le moment de l’observation devrait s’ajouter automatiquement.

  • Le lieu de l’observation devrait s’ajouter également; dans le cas contraire, examinez les paramètres de confidentialité dans l’application de configuration.

  • Enregistrez votre observation.

  • Ajoutez-la à la banque d’observations afin de la présenter à la communauté. Cela devrait s’effectuer automatiquement; dans le cas contraire, appuyez sur le bouton. Vous pouvez désactiver la fonction de téléversement automatique à partir de l’onglet des Réglages.
  • Revenez jeter un coup d’œil plus tard pour voir l’activité de la communauté au sujet de votre observation.

Ajouter les observations sur le Web


  • Commencez en cliquant Ajouter dans la liste déroulante dans le coin en haut à droite.

Ouvrez sur votre ordinateur le dossier de photos que vous souhaitez ajouter. Cliquez sur une seule photo (ou faites un Ctrl-Clic sur plusieurs photos) pour sélectionner celle(s) que vous souhaitez ajouter. Glissez et déposez les photos sélectionnées n’importe où dans la zone grise de l’écran iNaturalist.ca maintenant ouvert.

OU cliquez sur le bouton bleu « Choisir les photos » pour parcourir un dossier de photos sur votre ordinateur. Vous pouvez sélectionner plusieurs photos simultanément.

Pour ajouter une observation sans photo, cliquez sur l’onglet Ajouter dans le coin supérieur gauche.



  • Saisissez le nom de l’espèce et choisissez-le dans la liste qui apparaît. Si vous ne trouvez pas ce que vous cherchez, laissez le champ vide ou utilisez un espace réservé. Si vous avez entré un nom scientifique qui n’est pas reconnu, cliquez sur « Rechercher les fournisseurs externes de noms » pour importer le nom de l’espèce à partir d’ailleurs.
  • Utilizer le calendrier pour ajoutez la date s'il n'y ne a pas une déja
  • Ajoutez le liey si ce n’est pas déjà la, en cliquez sur l’icône du lieu et choisissez un point sur la carte.
  • Soumettez votre ou vos observations(s)


  • Revenez jeter un coup d’œil plus tard pour voir l’activité de la communauté au sujet de votre observation.

Revised on May 14, 2021 20:26 by jpage_cwf jpage_cwf